Jean-Baptiste-Alaize-athlete-handisport
PROMOTION Nike actuellement c'est plus de 700 produits Sportswear soldés => Nike.com
Le meilleur d'adidas (NMD, Stan Smith, Tubular, Ultra Boost) en Promo, voir adidas.fr
Vêtements et Baskets Tendance pas cher sur ASOS.fr
________________________________________________________________

Dimanche 26 février 2016 a eu lieu la Finale de la adidas Boost Energy League qui s’est déroulée à l’INSEP. A cette occasion, j’ai eu la chance d’interviewer Jean-Baptiste Alaize, un athlète handisport Français spécialisé dans le sprint et le saut en longueur.

Comment te sens tu après avoir battu tes records personnels lors des championnats de France Indoor ?

Je suis vraiment très heureux, mais rien n’est fait, l’objectif est de réaliser 7 mètre cette année au saut en longueur, ça sera les minimas pour les Jeux Olympiques. Mais je suis satisfait car après mes 9 mois de blessures, j’étais content de revenir aussi en forme pour les championnats de France.

Jean-Baptiste Alaize athlete handisport

Jean-Baptiste Alaize

Surpris également de mes perfs en intérieur et extérieur, alors que cela ne faisait que 3 mois que je m’entraînais avec mon nouveau coach daniel Darien. Il reste des choses à améliorer, on en est conscient avec le coach. D’autant plus qu’à l’entrainement, il peut m’arriver de faire des performances encore plus intéressantes. Le travail commence à payer et il reste encore beaucoup de choses à faire pour encore plus progresser.

Tu t’engages sur plusieurs épreuves, notamment 100m et 200m et également le saut en longueur. Qu’elle est ta préférée ?

Le saut en longueur est très différent du sprint, ce n’est pas le même effort, j’ai une préférence pour cette épreuve où je m’éclate plus. Comme je suis un showman, j’aime bien m’amuser avec le public, et le saut en longueur est une épreuve qui me correspond le mieux.

J’aime bien courir également, notamment dans la notion de dépassement de soi. Ces trois épreuves sont importantes pour moi, car j’ai l’objectif de faire trois médailles prochainement dans les futurs championnats.

Jean-Baptiste Alaize - Interview à l'INSEP

Jean-Baptiste Alaize – Interview à l’INSEP

A quelques mois des Jeux Olympiques, comment se passe ta relation avec ton nouveau coach Garfield Darien ?

La relation se passe très bien, c’est un athlète que j’avais l’habitude de côtoyer à la TV et sur les réseaux sociaux. J’ai appris à le connaitre, c’est une personne très sympathique. C’est souvent très enrichissant de s’entraîner aux cotés d’un athlète de haut niveau. Je suis aussi en contact avec son père (Daniel), il est très bon en relation humaine et c’est ce que je cherchais depuis longtemps.

Il a couru dans de grandes compétitions, il connait le haut niveau, il sait ce dont j’ai besoin pour me dépasser et atteindre mes objectifs. On a un super relationnel, alors que ça fait à peine trois mois que nous travaillons ensemble, et j’ai l’impression qu’on se connait depuis des années, du coup l’ambiance est vraiment très bonne.

J’ai commencé à travailler à ses cotés en novembre 2015 et j’ai déjà bien progressé. J’ai hâte de voir la suite.

Pour faire face aux échéances qui arrivent très rapidement, quel est ton volume d’entrainement ?

c’est très physique par rapport à ce que je faisais avant. Je m’entraîne 2h30 le matin, et un peu plus l’après-midi. Actuellement, le plus dur c’est de faire face aux séances intenses de musculation et d’attaquer les séances dites “lactiques” l’après-midi. Enchaîner musculation et sprint dans la même journée n’est pas simple, mais ce travail est indispensable à ma préparation.

Jean-Baptiste Alaize athlète adidas

Dans quelques semaines, tu pars à Miami pour t’entraîner ?

Oui, je pars fin mars à Miami pour m’entraîner trois semaines. C’est ma ville de cœur, et du coup ça va être très sympa. Ça va me permettre de travailler au soleil, dans de bonnes conditions. Et l’occasion pour moi de découvrir les nouvelles séances du coach, qui visiblement vont être plus intenses que maintenant.

3 épreuves majeures à venir : Championnat de France en mai à Paris, championnat d’Europe en Italie, et les Jeux Paralympiques à Rio de Janeiro en septembre.

Quelles sont les épreuves que tu vises pour être sélectionné en Equipe de France ?

Le calendrier est chargé, il va falloir être au top sur ces trois compétitions. La tache va être compliquée car les trois compétitions sont importantes. Je me souviens que pour me qualifier pour les JO de 2012, ce n’était pas simple. Aujourd’hui avec les entraînements que je réalise au quotidien, je sais ce dont je suis capable.  Il faut que je sois bien présent en mai et je dois être au maximum de ma forme en juin prochain, pour décrocher ma première médaille chez les seniors au championnat d’Europe. Je connais bien le stade où l’on va évoluer pour les phases finales, et mon objectif est de dépasser les 7 mètres au saut en longueur.

Jean Baptiste alaize champion handisport en saut en longueur

Jean Baptiste alaize champion handisport en saut en longueur

Pour être sur le podium à Rio en septembre prochain, il te faut franchir les 7 mètres ?

Je pense sincèrement que c’est réalisable, et ça serait une fierté si je passe cette distance. Je serai le troisième athlète au monde dans ma catégorie à franchir le cap des 7 mètres.

Dans quel état d’esprit es-tu pour aborder ces trois compétitions ?

Avec ces échéances qui s’enchaînent en peu de temps, je ne te cache pas ma crainte d’une blessure avant les JO. Je fais très attention à mon alimentation, et surtout à ma récupération, j’en deviens limite parano. Mais je reste confiant, et je mets toutes les chances de mon coté pour atteindre mes objectifs.

Aujourd’hui nous sommes à l’insep pour la Finale de la boost energy league, tu y as passé beaucoup de temps durant ces dernières années ?

C’est ici que j’ai été formé parmi l’élite. J’ai de très bons souvenirs avec les entraîneurs et les sportifs. j’en ai aussi des moins bons, mais je ne regrette rien de mes cinq années passées ici. Pour devenir le meilleur, un passage à l’INSEP est indispensable.

Jean-Baptiste Alaize parrain de la team #BoostPigalle

Jean-Baptiste Alaize parrain de la team #BoostPigalle

l’équipementier adidas est l’un de tes partenaires depuis plusieurs années. C’est un vrai plus quand on fait de l’athlétisme handisport ?

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir était retenu par adidas. C’est une relation de confiance entre adidas et moi, et de manière plus personnel, c’est un grand honneur de porter les couleurs d’adidas.

Tu es parrain de l’équipe #BoostPigalle, comment se passe ta relation avec la team ?

Il y a deux ans, adidas est venu me voir en me demande si je souhaitais participer à l’événement Boost Battle Run. Je ne connaissais pas le concept de ce championnat de running urbain. J’ai tout de suite était convaincu, j’ai mis ma prothèse et j’ai couru avec plaisir avec la team #BoostPigalle.

Jean-Baptiste Alaize Parrain de l'équipe BoostPigalle

Jean-Baptiste Alaize Parrain de l’équipe BoostPigalle

J’ai beaucoup apprécié le coté humain de ces runs. J’ai eu l’occasion de donner plusieurs conseils sur la manière de s’entraîner et de se motiver.

En 2016 ma team continue de m’encourager durant mes épreuves de championnat, c’est devenu une source de motivation supplémentaire pour affronter mes adversaires. Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que je viens les supporter pour la finale.

A ce titre, quels conseils vas-tu leur donner avant d’aborder le relais par équipe ?

Il faut qu’ils s’amusent au maximum, qu’ils prennent du plaisir et qu’ils profitent. Voilà les clés du succès pour ce soir.

Qu’est ce l’on peut te souhaiter avant les trois grandes échéances de 2016 ?

Un maximum de soutien, de croire en moi et me souhaiter “Bonne Chance” !

Je termine l’interview en mentionnant son prénom Africain “Mougicha” qui signifie l’enfant du bonheur. Je te souhaite à mon tour plein de bonheur, et de nombreux podium d’ici la fin de l’année !

Jean Baptiste Alaize lors de la finale de la Boost Energye League à l'INSEP

Jean Baptiste Alaize lors de la finale de la Boost Energye League à l’INSEP

Vous avez aimé ? n'hésitez pas à partager !

Sneakers Actu

Auteur du Blog Sneakers Voir tous les articles

Jay

Passionné de Sneakers depuis mon adolescence. J'ai débuté ma collection de basket avec une Air Jordan 7 raptors. Je passe mon temps à dénicher la dernière nouveauté dans l'univers de la Street Culture.